Aline Hufschmitt
Doctorante en informatique (LIASD - Paris8)
Site perso - Travaux Universitaires & Professionels

Recherche

Thèmes de recherche

Mes recherches portent principalement sur le domaine du General Game Playing (GGP), les algorithmes de recherche et de décision (alpha-beta, MCTS, Proof Number Search), et le problème de la décomposition des jeux généraux

Je m'intéresse également aux algorithmes de neuro-évolution (NEAT, CPPN), les algorithmes génétiques et la logique floue.

General Game Playing
Le GGP est un domaine de recherche visant à mettre au point un joueur programmé polyvalent capable, à partir des règles d'un jeu inconnu, d'y joueur avec expertise sans intervention humaine. Le programme joueur doit avoir un minimum de points faibles, être au moins moyen dans la plupart des jeux et si possible fort dans suffisamment de jeux constituant sa spécialité. La mise au point d'un joueur performant ouvre plusieurs axes de recherche :
  • Le développement d'algorithmes de recherche et de décision (alpha-beta, MCTS), permettant de choisir les meilleurs actions dans l'arbre d'un jeu profond et à fort facteur de branchement.
  • Le développement et l'optimisation des techniques d'évaluation des règles logiques (Propnet, circuits logiques, SCSP).
  • Le développement de techniques de parallélisation permettant d'accélérer à la fois la traduction, l'interprétation des règles et la prise de décision.
Les jeux constituent un environnement contrôlable, aux règles simples, aux interactions limitées permettant de tester des méthodes d’IA avant de les appliquer à divers domaines. Ces jeux sont toutefois assez riches et complexes pour apporter leur lot de questions et problèmes scientifiquement pertinents. Les jeux généraux vise tout particulièrement la mise au points de techniques d'Intelligence Générale.
Décomposition des jeux
Les recherches menées durant ma thèse sont focalisées sur un sujet fondamental en GGP : la décomposition d’un jeu en sous­-jeux. Les jeux composés combinant plusieurs jeux (joués l'un après l'autre, en parallèle, etc.) présentent un facteur de branchement trop important pour être résolus avec les algorithmes MCTS seuls. Les différentes compositions possibles représentent autant de problème distinct à traiter. La décomposition des jeux est donc un problème polymorphe qui nécessite du recul sur la modélisation informatique d’une notion aussi générale que celle de jeu.

Aline Hufschmitt - Université Paris 8 - UFR MITSIC - Bureau A184 - 2, rue de la Liberté - 93526 Saint-Denis Cedex
Tél : +33 1 49 40 64 97 - Fax : +33 1 49 40 67 83 - E-mail : alinehuf [à] ai.univ-paris8.fr